Site qui présente la radio locale libre de Rennes: les émissions, les horaires, des infos, les coordonnées, la play list Quota Au programme: chanson/rock...
Attention : vous utilisez une ancienne version du navigateur Internet Explorer (version 7 ou inférieure).
L'affichage du site ne s'effectuera pas correctement. Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur (Menu Outils, Windows Update).
Radio Rennes
Ecoutez en direct

ROBERT DOISNEAU À DINARD

02/07/2018
ROBERT DOISNEAU À DINARD

La Ville de Dinard accueille jusqu'au 30 septembre 2018 une exposition consacrée à Robert Doisneau à la Villa "Les Roches Brunes".

Cette exposition présentera plus de 100 photographies de Robert Doisneau, les plus iconiques, celles que vous aimerez voir...

EVENEMENT

LES MERCREDIS DU THABOR

16/07/2018
LES MERCREDIS DU THABOR

Chaque été au mois de juillet, Skeudenn Bro Roazhon vous donne rendez-vous pour les Mercredis du Thabor, avec des spectacles de musiques et de danses bretonnes, des chorégraphies de cercles celtiques et des prestations de bagadou, qui permettent la découverte des artistes émergents de la scène bretonne à Rennes.

Ces soirées sont...

 

PRESSE

Le Mensuel de Rennes : Gabriel Aubert, dinosaure du transistor

01/02/2010
Le Mensuel de Rennes : Gabriel Aubert, dinosaure du transistor

Dans le fond de son bar, Gaby Aubert a lancé Radio Rennes en 1981. Toujours sur la bande FM, la station de cet ancien boucher est l’une des plus vieilles radios associatives de France.

« Ecoute mon pote, j’ai 64 ans et j’t’emmerde ! ». Dégainée dans un rictus, la réponse de Gabriel Aubert flingue toute question lancinante sur une possible retraite. Qu’on se le dise : le dinosaure de la radio associative locale n’est pas près de céder son fauteuil de président. Pas plus que son émission Pluriel, qui occupe la grille des programmes de Radio Rennes de 10h10 à 11h. « Ça fait 28 ans que je me dis que je dois lever le pied… La passion me tient toujours autant », lâche-t-il devant le mur de l’accueil. Dessus, des dizaines de photos d’artistes passés dans les studios sont accrochées. « T’as vu tous ces grands artistes ! Tous les jours, je m’enrichis ». Il contemple les clichés de Renaud, Yves Coppens, Eve Ruggeri, Jean Dujardin, BHL… On le voit sur l’un d’eux, vieux de vingt ans. Le sexagénaire arbore toujours le même look : longue queue de cheval, lunettes sur le nez et veston en cuir. Pour narguer un peu plus le temps qui passe, deux affiches "collectors" des 20 et 25 ans de la radio se dressent devant la porte d’entrée. Gabriel Aubert commence à réfléchir à celle des trente ans. Ce sera pour 2011.

La libéralisation des ondes voulue par François Mitterrand semble bien loin. Plein de nostalgie, "Gaby" rejoue le mois de mai de cette année 1981. L’amoureux des émissions de José Artur sur France Inter aménage un studio avec du matos de récupération dans l’arrière-salle de son bar de la rue Saint-Hélier. En direct du Ranelagh, l’ancien boucher reconverti en patron de bar recrute ses chroniqueurs parmi ses clients. Les émissions ne durent jamais plus de deux minutes avant d’être brouillées par Télédiffusion de France. Peu importe, les micros servent de prétexte à ces passionnés. Chacun ses affinités, chacun son émission. De 9h à 13h, les amateurs causent de leurs vinyles ramenés pour l’occasion, débattent sur un film, conseillent un bouquin... Un an plus tard, le patron bidouille une régie. « Un client a amené une table de mixage. Un autre, deux micros. Certains ont donné cent balles. Les moins riches cotisaient 50 francs… », se rappelle Gaby...

Retrouvez la suite de l'article dans le document associé.

 
 

TOUTE LA PRESSE

© Radio Rennes - Conception : Adlib - Développement : Wanerys